Chaire sur les Composites
à Haute Performance
Chaire de recherche du Canada - Niveau I

Étude de la formation des vides dans les procédés d'injection sur renforts

Professeur : Edu Ruiz
Coordonnateur du projet : François LeBel, étudiant(e) Ph.D.
Participant : Pier-Alexandre Pelletier, étudiant(e) au baccalauréat

Résumé

photo

Au fil des années, l’industrie de mise en forme des matériaux composites à évoluer pour répondre à la demande des différents manufacturiers que ce soit dans le domaine aéronautique ou de l’automobile. Les principales causes de cette croissance sont principalement dues aux propriétés avantageuses des composites comme l’excellent rapport entre la rigidité et le poids, la résistance à la corrosion et l’isolation électrique et acoustique. Les procédés traditionnels de fabrication comme l’autoclave et le procédé de mise en forme manuelle ont été devancés par les procédés de mise en forme en moule fermé tel que le «Resin Transfer Molding» et le « Vacuum Assisted Resin Infusion ». La fabrication de pièces à haute performance, l’augmentation de la production et la diminution de l’exposition des travailleurs au styrène qui est toxique ont encouragé les manufacturiers à développer ces procédés plus sophistiqués. Cependant, ils nécessitent des améliorations pour contrôler les différents paramètres influençant la qualité des pièces.

Certains paramètres influençant la qualité des pièces sont:
– l’imprégnation adéquate du renfort par la résine;
– l’homogénéité du mélange des espèces en présence;
– la disposition des ports d’injection et d’évent dans le moule;
– l’absence de vides dans la pièce.

Au cours de ce projet, la qualité d’imprégnation du renfort et l’absence de vides seront les principaux axes de recherche puisque les propriétés mécaniques finales du composite sont directement reliées à ces paramètres. Il est impératif de contrôler ces paramètres pour permettre de produire des pièces à haute performance.

Objectif :
Étudier la formation de vides et la saturation dans les procédés d’injection sur renforts en injectant des pièces à débit constant dans un moule RTM à section constante.